Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 10:32

Ces deux menhirs se trouvent entre les communes Le-Vieux-Bourg (22800) et Saint-Gilles-Pligeaux (22480) dans les Côtes-d'Armor.


La Croix de Pasquiou


Au lieu-dit Crozel Huellan, près d'une crête rocheuse qui surplombe le village de Pasquiou, se trouvent deux menhirs en granit dressés à environ 150m l'un de l'autre sur un axe est / ouest.

Le premier mesure 3,85m de haut, 2,20m de large en moyenne, et environ 1,20m d'épaisseur. Il est surmonté d'une grande croix en pierre appelée la Croix de Pasquiou. Ce menhir christiannisé est classé monument historique depuis le 5 août 1964.

Contrairement à une idée reçue, l'église Chrétienne n'a pas ordonné systématiquement la destruction des mégalithes. Bien souvent ces monuments considérés comme lieux de cultes païens furent évangélisés simplement par l'ajout d'une croix sur un menhir ou la construction d'une chapelle à proximité. C'est dans les Côtes d'Armor que l'on trouve sans doute l'un des plus beaux exemples de menhir christianné, sur le site de Saint-Uzec à Pleumeur-Bodou.

 



Le second menhir est un beau monolithe qui atteint 4,90 mètres au-dessus du sol, large d'environ 3m pour 2,5m d'épaisseur. Il fut classé monument historique le 29 ocobre 1971.

Dans les environs du Vieux-Bourg, on peut voir plusieurs menhirs disposés par paires, notamment les menhirs de Botudo & de Kerienquis, les deux menhirs de Kergornec à Saint-Gilles-Pligeaux ou encore la Roche Longue à Quintin qui a récemment retrouvé son "petit frère".

 


Le Menhir de Crec'h Ogel (2)


D'après la tradition orale, la distance qui sépare les deux menhirs de Crec'h Ogel aurait servi de référence pour la construction de la nef de la cathédrale de Quimper. Il faut rappeler que la commune du Vieux-Bourg a longtemps été rattachée à l'évéché de Cornouailles.

Autres noms: Menhirs de Crec'h Augel, menhirs de Keravic, menhirs de Crozel Huellan.

Matériau: Granit ( Le Vieux-Bourg se trouve sur le massif granitique de Quintin qui s'étend vers le centre-Bretagne)

Datation: Période néolithique entre -5000 et -2500 avant notre ère.

Localisation: Lieu-dit Crozel Huellan à environ 500m au-dessus du village de Pasquiou, entre les communes de Saint-Gilles-Pligeaux et du Vieux-Bourg de Quintin.

A proximité:
. Menhir & Dolmen de Pasquiou
. Menhir de Porzic
. Menhir du monument aux morts du Vieux-Bourg
. La Roche Longue à Quintin

 


Le Menhir de Crec'h Ogel (2)
Repost 0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 15:52

Ce monument se trouve au Vieux-Bourg de Quintin (22800) dans les Côtes d'Armor.


Le Vieux-Bourg où se situait autrefois le bourg de Quintin, possède sur son territoire de nombreux mégalithes. On y trouve surtout des menhirs, isolés ou par petits groupes, mais aussi quelques dolmens et tumulus, répartis dans les différents villages qui composent la commune.

Le centre du bourg peut être un point de départ intéressant pour une visite des principaux vestiges de la période néolithique (et non pas celtique ou druidique comme on le voit encore trop souvent!) Un livret disponible gratuitement à l'office du tourisme de Quintin indique l'emplacement des mégalithes du Vieux-Bourg. La plupart des sites se trouvent sur des propriétés privées mais sont visibles depuis la voie publique.

 


Au début du XX° siècle, un menhir en granit d'environ 3m de long est retrouvé couché près du Vieux-Bourg. En 1924, il fut transporté dans le centre du bourg sur un chariot de bois trainé par une dizaine de paires de boeufs. Il fut ensuite redressé pour être incorporé dans un monument en l'honneur des morts de la guerre 1914 / 1918.

Si ce site n'est pas forcément impressionnant, il nous donne un bon exemple de réemploi moderne d'un monument mégalithique. Au début du XX° siècle les utilisations de vestiges préhistoriques comme matériaux de construction sont encore très fréquentes. En pays de Redon notamment, on connait de nombreux menhirs qui furent employés pour la construction de calvaires et de grottes de Lourdes ( Saint-Just), et plus tard dans des monuments à la gloire des résistants de la seconde guerre mondiale ( Langon).

 


Le transport du menhir sur une ancienne carte postale


Matériau: Granit

Datation: Le menhir fut sans doute débité, taillé et érigé à la période néolithique, entre -5000 et -2500 avant notre ère.

Localisation: au centre du Vieux-Bourg à quelques kilomètres de Quintin.

A proximité
:
. Menhirs de Porzic, de Crec'h Ogel, de la Ville Juhel, de Botudo , dolmen de Pasquiou, dans les villages autour du Vieux-Bourg.
. Menhir de la Roche Longue à Quintin.

Repost 0
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 11:00
Cette allée couverte se trouve sur l'île Grande, commune de Pleumeur-Bodou (22560) dans les Côtes-d'Armor.


La façade Nord et l'entrée orientée vers l'Est

La région du Trégor possède un grand nombre de monuments mégalithiques. Au nord de Lannion, on peut voir cette allée couverte au sommet de l'île Grande, une presqu'île rattachée au bourg de Pleumeur-Bodou connue pour ses carrières de granit gris ( bien qu'elle fasse partie de la Côte de Granit Rose).

Ce dolmen construit en granit local est assez court pour une allée couverte. Il mesure 8,5m pour 1,6m de large, et comprend 5 pilliers du côté sud et 4 au nord, plus un vestibule composé de 2 dalles qui prolongent la partie nord. Sa couverture est constituée de deux belles dalles dont l'une mesure 4,50m de long, 2,50m de large et 25cm d'épaisseur. La hauteur des pilliers varie de 1m à 1,40m.


Vue intérieure depuis le fond de la chambre

Le monument est entouré par 8 grandes dalles ( péristalithes) situées à environ 1m des pilliers de la chambre. Il devait autrefois être recouvert d'un cairn ou d'un tertre aujourd'hui disparu. Les dalles entourant l'allée pouvaient peut être servir à stabiliser l'ensemble de la structure. L'entrée est orientée au sud-est (104°), certainement en direction du lever du soleil.


Dessin de M.Le Brozec ( source)

Quatre campagnes de fouilles ont été effectuées en 1866, 1868, 1909 et 1910. Le mobilier aujourd'hui perdu comportait 4 haches polies, des éclats de silex, des tessons décorés, de la poterie noire et un disque de bronze.

Selon la tradition, cette allée couverte est la demeure des kornandounezed, des naines qui aiment danser avec les passants lors des nuits de pleine lune. Si vous acceptez de danser avec elles, elles vous annonceront que vous aurez bientôt un fils... On raconte également que dans les temps anciens, des lépreux habitaient le dolmen et que les habitants de l'île Grande les nourrissaient avec une fourche!


Datation: vers -2500 avant notre ère ( néolithique final)

Autres noms: L’allée couverte de Ty-ar-kornandounezed.
Dans le Trégor, les dolmens sont aussi fréquemment appelés Ty-Lia.

Classé MH: 1956

Localisation: Au sommet de la partie nord de l'île Grande à Pleumeur-Bodou

A proximité:
. Menhir christiannisé de Saint-Uzec à Pleumeur-Bodou
. Allée couverte de Kerguntuil à Trégastel
. Allée couverte de Prajou-Menhir à Trébeurden

Bibliographie:
. Jacques Briard, Dolmens & menhirs de Bretagne; éditions Jean-Paul Gisserot
. Les mégalithes de l'arrondissement de Lannion / Le Brozec, Michelle, Marchat, Anne, Rennes : ICB, Laboratoire d'Anthropologie Université Rennes I, 1991.
Repost 0
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 16:18
Ce menhir se trouve sur la commune de Quintin (22800) dans les Côtes-d'Armor.


Ce petit mégalithe d'environ 2m de haut est situé près du très beau menhir de la Roche Longue et semble être taillé dans le même type de granit. Comme je l'évoquais précédemment, il a été retrouvé il y a quelques années, enterré dans le courtil contigu à la route à quelques dizaines de mètres de son emplacement actuel, lors du creusement d'une tranchée d'adduction d'eau.

Aucune pierre de calage n'ayant été trouvée et identifiée, la détermination de l'emplacement où il a été à nouveau levé le 25 septembre 2004 a été rendu possible grâce aux concours de deux radiesthésistes, ayant agit isolément à plusieurs semaines d'intervalle. Que l'on croit ou non à la thèse radiesthésiste selon laquelle les menhirs seraient placés sur des noeuds telluriques ou sur des croisements de cours d'eau souterrains, c'est à ma connaissance la première fois qu'un menhir est officiellement redressé de cette manière.

Après avoir été mis en place sur le site par un engin mécanique approprié, le menhir a été levé selon les techniques supposées des populations du néolithique; sans doute à l'aide de machines simples telles que des leviers et des chèvres en bois.

Après vérification, il s'avère que l'orientation de l'alignement des deux menhirs du Clos des Roches Longues est identique à celle de l'alignement de Crec'h Ogel dans la commune voisine Le-Vieux-Bourg.


Datation: Période néolithique entre -4500 et -2500 avant Jésus-Christ

Localisation: au lieu-dit le Clos des Roches Longues à environ 500m du centre-ville de Quintin.

A proximité:

. Menhir de la Roche Longue à quelques dizaines de mètres.
. Nombreux mégalithes à quelques kilomètres sur la commune Le-Vieux-Bourg, dont les menhirs du monument aux morts, de Porzic, de Botudo, de Pasquiou, de Crec'h Ogel et de la Ville-Juhel.

Repost 0
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 15:39

Ce menhir se trouve dans la ville de Quintin (22800) dans les Côtes-d'Armor.


La petite ville de Quintin possède un riche patrimoine historique et architectural, dont un magnifique mégalithe situé à quelques pas du centre ville. Le menhir de La Roche Longue, également connu sous le nom de Menhir du Cadrix est un très beau bloc de granit haut de plus de 7m à la forme élancée et très élégante.

Il fut visité en 1836 par Prosper Mérimée qui en parle selon ces termes dans son livre Notes d'un voyage dans l'ouest de la France:

"Avant de quitter Saint-Brieuc définitivement pour me diriger vers l'ouest, je voulus voir près de Quintin un menhir célèbre dans le pays. C'est un bloc de granit haut de vingt-cinq pieds. Sa plus grande épaisseur ( cinq pieds à peu près) se trouve à un tiers de sa hauteur. Il finit en pointe et sa base est remarquablement déliée. Il me semble évident que le bloc a été, sinon taillé, du moins dégrossi et façonné de la sorte."

 


Dans des documents datant du XVII° siècle et conservés dans les archives du Château de Quintin, le lieu où se dresse l'imposant menhir est appelé "Le Clos des Roches Longues", ce qui sous entend qu'il s'y trouvait autrefois plusieurs mégalithes. On a longtemps pensé que les autres monuments avaient disparus à des fins de réemplois comme c'est malheureusement souvent le cas, jusqu'à ce que l'on découvre récemment, lors du creusement d'une tranchée d'adduction d'eau, son "petit frère" à quelques dizaines de mètres. Ce dernier fut relevé en 2004.

 

La Roche-Longue sur une ancienne carte postale


Dimensions:
Hauteur: 7,50m
Largeur: 2,10m
Epaisseur: 1,20m

Autre nom: Menhir du Cadrix

Classé MH: 1862

A proximité:
. Petit menhir du Clos des Roches Longues redressé en 2004 à quelques dizaines de mètres.
. Menhir Le Fuseau au nord-est de Quintin.
. Menhirs de Crec'h Ogel et menhir du monument aux morts de la commune Le-Vieux-Bourg à quelques kilomètres de Quintin.

Repost 0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 17:12

Ce menhir se trouve sur la commune de Pleumeur-Bodou (22560) dans les Côtes-d'Armor.


Le menhir de Saint-Uzec est un impressionnant bloc de granit local de 8m de haut et de 3,50m de large à sa base; il doit peser plus de 60 tonnes. Il est aujourd'hui placé dans un enclos auquel on accède par un petit escalier. Il aurait été érigé au néolithique, entre -4000 et -2500 avant notre ère.

C'est un des plus beaux exemples de "menhir christiannisé", il est surmonté d'une croix et comporte sur sa face sud des bas-reliefs réalisés vers 1674 lors des missions évangéliques du Père Maunoir, un jésuite connu pour avoir détruit un grand nombre de mégalithes considérés par l'église comme des idoles païennes. Ces bas-reliefs représentent les instruments de la passion, la Vierge, la lune et le soleil. Il y avait autrefois un Christ peint en couleur que l'on peut encore voir sur d'anciennes cartes postales.


Le dos de la pierre présente des rigoles créées par l'érosion, ainsi qu'une cuvette qui s'est creusée à l'horizontale lorsque le bloc n'était pas encore détaché de sa roche-mère. Autrefois ces formes naturelles étaient interprétées comme des canaux destinés à faire couler le sang des victimes sacrifiées par les druides!

2 cartes postales du début du XX° siècle montrant le menhir et le Christ peint.

Autres noms: Menhir de Saint-Duzec, Menhir de Penvern

Classé MH
: 1889

Localisation
: Près de la chapelle de Saint-Uzec, au lieu-dit placen ar peulven (la place du menhir) sur un petit chemin à gauche de la route menant de Penvern à Pleumeur-Bodou, à quelques kilomètres au nord de Lannion (22)

A proximité :
. Allée couverte de l'île Grande
à Pleumeur-Bodou
. Allée couverte de Prajou-Menhir à Trébeurden
. Dolmen et allée couverte de Kerguntuil à Trégastel


Repost 0
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 16:54

Ce menhir se situe sur la commune de Plouvara dans les Côtes d'Armor (22).
 

Ce menhir assez méconnu mesure 3,50 m et se situe dans un pré (propriété privée) au bord du ruisseau le Camet, sur la route menant de Quintin à Châtellaudren près du village de Boqueho.

Il a été classé monument historique le 20 juillet 1964.

En 1874, Victor Micault a entrepris des fouilles au pied du menhir et à trouvé quelques fragments de charbon et de poteries décomposées. Dans le pré, on peut  voir d'autres roches dont une taillée en cuvette. Ce monolithe faisait peut être autrefois partie d'un ensemble plus complexe, alignement ou enceinte mégalithique.

Un autre menhir à extrémité conique aurait semble-t-il existé à Kernier, ainsi qu'un tumulus au Tannouët, mais ils ont disparu.Ce menhir est aujourd'hui le seul monument mégalithique encore visible à Plouvara.



Pierre taillée en cuvette près du menhir
Repost 0
18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 10:57

Le Menhir de Caillouan est situé sur la commune de Plésidy dans les Côtes d'Armor (22). De par sa taille (7,40m) et la régularité de sa forme, il passe pour un des plus beaux menhirs d'Europe. Il se situe dans un bois à proximité d'une source (sur la photo ci-dessus, la barrière en bois en bas à gauche délimite l'emplacement de la source).


Cet impressionnant monolithe de granite daterait de 4000 ans avant notre ère, comme son voisin le Menhir du Toul-Dû. On peut voir à quelques mètres à peine un autre bloc mégalithique, sans doute un vestige d'un ancien Dolmen (photo ci-dessous).


Une légende prétend qu'il sépare les sépultures d'un chef Gaulois et d'un général Romain.

Classé monument historique (MH) en 1889.

Localisation: Commune de Plésidy (22720) dans le canton de Bourbriac au lieu-dit Caillouan, route de Magoar (suivre les indications "Menhir" depuis le bourg de Plésidy).

Dimensions: hauteur 7,40m au dessus du sol / largeur moyenne 3m / épaisseur moyenne 1,75m

Autres noms: menhir de Kailouan / Calouenan / Caélouan

A proximité: Menhir du Toul-Dû, à 1500m au bord du ruisseau du même nom.



Ci-dessus, le menhir de Caillouan sur une ancienne carte postale.
Repost 0